25 novembre 2020

La 1ère étape de l’adaptation du confinement

Suite à l’annonce du 24 novembre 2020 par le Président Emmanuel Macron, un assouplissement du confinement pour les commerçants et les artisans sera mis en place à partir du 28 novembre. Voici les points à retenir.
NB : Cet article sera amené à évoluer en fonction des nouveaux décrets et précisions apportées dans les jours à venir.

Les commerces autorisés à ouvrir

Les commerces dits non essentiels pourront rouvrir à compter du samedi 28 novembre dans le cadre d’un protocole sanitaire plus strict jusqu’à 21h au plus tard, à l’exception des bars, restaurants, discothèques et salles de sport.

Le nouveau protocole sanitaire

  • La distance de 8m2 entre chaque client devra être mise en place et respectée dans tous les commerces,
  • Le masque, le gel hydroalcoolique, le marquage au sol (sauf le sens de circulation) sera encore obligatoire,
  • Privilégier les rendez-vous pour accéder aux commerces (sans être obligatoire),
  • Les attestations de déplacements seront maintenues dès lors que vous effectuerez un déplacement professionnel (rendez-vous professionnel, rendez-vous sur le lieu de travail…) ou personnel,
  • Assouplissement des horaires pour les commerçants : une ouverture serait possible le dimanche et ouverture possible jusqu’à 21h.​

Calculer la jauge de 8m2

  1. Comptez toute la surface sans déduire les “encombrants” (gondoles/ meubles etc…)​,
  2. Le personnel est exclu du comptage pour la jauge,
  3. Une souplesse (à confirmer dans les décrets à venir) serait accordée aux petits magasins, par exemple : une mère et son enfant = 1 personne​,
  4. Pour les surfaces supérieures à 400m² : une personne devra effectuer un décompte du nombre de clients autorisés à entrer​.

Nouvelle aide aux établissements fermés …

A SAVOIR : Les restaurants, bars, discothèques et salles de sport pourront percevoir une aide de 20% du chiffre d’affaires 2019 jusqu’au 20 janvier 2021, si cette option est préférable pour l’entreprise aux 10 000 euros du fonds de solidarité.

Inscription à la newsletter